Exposition Photographie, matière à dire à Lyon du 7 au 8 mai 2017

Du

7 dimanche mai 2017

au

8 lundi mai 2017

10h00 • 19h00

Bibliothèque De La Part-dieu, Espace Patrimoine Niveau 4

Prix: Gratuit

Recevez par e-mail les nouvelles informations sur Photographie, matière à dire.

Zoom sur les artistes

Plus d'infos sur l'exposition Photographie, matière à dire à Lyon 3è arrondissement

Jean, Gabriel et Antoine Meunier

Entre écriture et territoire / Trois générations passion photo

Dictionnaire. PHOTOGRAPHIE: écriture par la lumière.

Malgré tous les bouleversements techniques (sensibilité des émulsions, optiques, miniaturisation etc...) et plus de deux siècles après son invention, cette définition étymologique reste d'actualité. Lumière, donc. Mais quelle lumière ? Celle des précurseurs, des intérieurs intimistes bourgeois?

Ou bien celle de mégapoles couvertes de réverbères ? La lumière dépend d'un espace-temps ; ainsi cette source d'écriture renvoie nécessairement au concept de territoire, d'espace habité (plus ou moins), dont les limites peuvent reculer ou avancer au gré des cultures, des volontés ou des accidents.

Jean Meunier (1890 - 1974) Par l'importance et l'étendue chronologique du fonds photographique de Jean Meunier (14 000 plaques stéréo des années 1920-1940, des kilos de tirages sur papier baryté...) ses descendants ont été marqués d'une culture familiale commune, empreinte d'un humanisme critique, de curiosité pour la nature et l'homme. Elle se retrouve dans une écriture photographique sans concession à la tentation de prouesses technologiques pour elles-mêmes.

Gabriel (1948) pour aider son père - et par plaisir - met les mains dans le révélateur.

Fin de l'argentique ? Formica, poupée Barbie... Gabriel est témoin des ravages des nouveaux matériaux. Attiré par la trilogie matière / lumière / temps il édite des cartes postales à la frontière de la littérature, illustre des ouvrages en relation avec l'environnement et la ville.

Antoine (1993) se lance aussi dans la photo, notamment à travers un reportage sur les fermetures de hauts fourneaux de Lorraine, tout en gardant un oeil sur les nouvelles formes d'urbanisme et d'expressions culturelles. Dans son approche, scènes de friches industrielles et scènes de concerts sont autant de lieux-territoires où l'homme a travaillé, se dépasse et crée des raisons d'exister.

Quelques semaines pour découvrir une soixantaine de tirages grands formats couvrant la période 1920 - 2016 mis superbement en valeur par le fonds patrimonial régional de la Bibliothèque de la Part Dieu (4ème étage),

Site web : http://galerimaginaire.org

Infos réservation :

Evènement reporté à 2017

Photo de Photographie, matière à dire

Tous les artistes de Photographie, matière à dire