Spectacle Matthieu Penchinat à Lyon du 21 au 24 juin 2017

Du

21 mercredi juin 2017

au

24 samedi juin 2017

21h00

Espace Gerson Espace Gerson

17.80 €

Plus d'infos sur le spectacle Matthieu Penchinat à Lyon 5è arrondissement

Espace Gerson Licences 1-1088926 /2-1088927 / 3-1088928

Si je devais résumer mon spectacle à quelqu'un je dirais: C'est un spectacle qui parle de la mort. Mais c'est drôle, hein ! Qu'il est difficile de pitcher son propre spectacle. Si je devais le résumer à quelqu'un dans la rue, je dirais : C'est un spectacle qui parle de la mort. De la mort de mon père. Mais c'est drôle, hein ! Si la personne rigole et semble intriguée, je continue : On est tous angoissé par la question de la Mort ! Sauf qu'on a tendance à fuir, à ne pas du tout y penser. Les questions, hop, on les met sous le tapis et on fait comme si de rien était... " Moi ? La Mort ? Non, non... " Et bien, moi, je dis : " Oui, ça existe. Oui, ça fait peur à tout le monde. Mais venez, on va en parler. On va rigoler avec. Et je vous assure... après, ça ira mieux. " En fait, c'est un spectacle qui fait du bien. Tiens je pourrais le dire, ça. C'est un spectacle qui fait du bien ! A ce moment de la discussion, j'imagine que la personne en face me dirait Wow, ça a l'air cool ! Mais c'est pas trop dur de parler de la mort de votre père ? Alors je répondrais, simplement : On peut se tutoyer, ça va... Ok, merci. C'est pas trop dur de parler de la mort de votre pè- de TON père ? Haha, désolé. Non. J'ai toujours préféré rire de toutes mes angoisses et de toutes mes peurs. C'est presque thérapeutique en fait. C'est un rire qui fait du bien, des amis, récemment endeuillés et qui sont venus voir le spectacle me l'ont dit. C'est le plus beau compliment qu'on puisse me faire. Et comme j'ai tendance à m'emballer un peu, quand je parle, à ne pas être toujours très clair, la personne en face me dirait : Mais y a quoi dans ton spectacle, concrètement, tu parles de quoi ? Hum... Il y a des sketchs, déjà. Le notaire qui a perdu le testament. Le beau frère qu'on rencontre pour la première fois dans ses circonstances. Une séance de spiritisme désespérante. Les vendeurs de chez POMPE FUN ! Et tout ça est entrecoupé de réflexions sur la religion, sur les protestants notamment, oui parce que je viens d'une famille protestante. Je parle aussi de la place de la mort dans nos vies. Et de son importance, in fine. Et je pense qu'après ce dialogue, la personne viendrait me voir. Et qu'elle serait encore surprise par le spectacle. Voilà ce que je dirais, si je devais le résumer à quelqu'un dans la rue.